14.8 C
Jérusalem
samedi 28 janvier 2023

Le cadeau envoyé par les mercenaires de Poutine au parlement

CHAUD AUJOURD'HUI

Réforme des retraites : Ne pas tenir compte des manifestations « serait une faute », prévient Laurent Berger

Attention au trop-plein d’assurance des membres du gouvernement face à la mobilisation contre la réforme des retraites. « La population est très défavorable au projet,...

Israël, un ami qui veut du bien à l’Afrique.

Si les relations d’Israël avec l’Afrique se caractérisent généralement par leur pragmatisme mâtiné d’une certaine dose d’opportunisme, la démarche semble surtout empirique en matière de...

Message au Maire de Lyon : « La haine vis à vis d’Israël se traduit par des passages à l’acte violents ».

L’avocate et présidente de l’Organisation juive Européenne (OJE), Maître Muriel Ouaknine-Melki, était interrogée ce vendredi par Christopohe Dard sur Radio J. Elle est revenue sur...

Représailles palestiniennes contre le massacre de Jénine

Sept colons de Jérusalem seraient morts et 3 autres blessés vendredi soir dans la colonie de Neve Yaakov, tués dans une opération de la...

Guerre en Ukraine : les deux camps font état d’importantes batailles pour Vougledar et Bakhmout

Les combats se sont intensifiés ces derniers jours au sud-ouest de Donetsk. Les troupes ukrainiennes sont engagées dans une confrontation "féroce" avec les forces...

C’est ce à quoi l’Union européenne ne s’attendait pas : c’est le cadeau envoyé par les mercenaires de Poutine au parlement

Guerre russo -ukrainienne :  Sur fond d’échecs récents sur le champ de bataille et de vives critiques à l’intérieur, l’armée russe poursuit les nombreuses attaques à Kiev et dans de nombreuses régions du pays. Ceux qui combattent aux côtés de l’armée russe sont les mercenaires du « groupe Wagner », la milice militaire qui travaille au service du président Poutine. Pendant ce temps, le groupe qui avait déjà fait sensation pendant la guerre, a récidivé en envoyant un « cadeau » au Parlement de l’Union européenne.

Le « cadeau » envoyé à l’Union européenne est arrivé dans un étui à violon, et à l’intérieur se trouvait un marteau, avec des marques rouges, qui ressemblaient à du sang. Le marteau est devenu le symbole non officiel du groupe lié au Kremlin, car ses combattants auraient utilisé les marteaux pour éliminer des cibles lors de missions à l’étranger. Dans une vidéo diffusée sur l’une des chaînes Telegram du groupe, l’un des parlementaires de l’Union européenne pose le sac sur la table, l’ouvre, et devant ses yeux le marteau « racheté dans le sang » se dévoile.

Le cas inhabituel se produit, après qu’au début de ce mois, un document a été publié dans lequel un combattant au service du groupe Wagner, fracasse la tête d’un prisonnier russe qui a tenté de s’échapper vers l’Ukraine, afin de ne pas s’enrôler dans l’armée. D’autres vidéos ont documenté les mercenaires tuant des personnes capturées lors de combats au Moyen-Orient. Le Kremlin a précédemment nié l’existence du groupe Wagner et, selon les estimations, environ 23 000 combattants se battent au service du groupe.

Comme vous vous en souvenez peut-être, en mars dernier, la BBC a rapporté comment la Russie recrutait des mercenaires dans ses rangs . Selon le rapport, la BBC a pu contacter un mercenaire, qui a servi au nom de la Russie en Ukraine et a accepté de partager comment lui et ses amis ont été recrutés.

Selon lui, les recruteurs se sont concentrés sur des mercenaires vétérans, principalement du groupe de mercenaires « Wagner », qui fonctionne en secret car selon le droit international et la loi russe – il est interdit d’exercer la profession. Les recruteurs ont contacté les hommes de Wagner par l’intermédiaire de groupes privés de Telegram plusieurs semaines avant le début des combats.

Les mercenaires ont été invités à un « pique-nique en Ukraine », lorsque les recruteurs ont même spécifiquement déclaré qu’on leur servirait des plats de « salo » – graisse de porc traditionnellement consommée en Ukraine.

Dans l’annonce, les recruteurs s’adressent principalement « aux personnes ayant un casier judiciaire, aux personnes endettées, aux professionnels interdits de participation à une entreprise ou aux personnes sans passeport étranger », et leur demandent de déposer une candidature. Les recruteurs, selon le rapport, ont également contacté des personnes des régions de Lougansk, de Crimée et de Donetsk et les ont invitées à rejoindre leurs groupes de mercenaires.

Source : infos-israel.news

The post Le cadeau envoyé par les mercenaires de Poutine au parlement appeared first on JForum.

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DERNIERS ARTICLES

Deux attentats à Jérusalem pendant Shabbat: 7 morts et cinq blessés

Un terroriste a ouvert le feu hier soir (vendredi) dans une synagogue du quartier de Neve Yaakov à Jérusalem et à proximité de celle-ci. Le...

Qui est Petr Pavel, vainqueur de l’élection présidentielle en République tchèque ?

Le général de l’Otan à la retraite Petr Pavel, qui a remporté samedi l’élection présidentielle en République...

En Eswatini (ex-Swaziland), hommage populaire à un militant des droits humains assassinés

Des centaines de personnes, notamment des diplomates étrangers, ont rendu hommage samedi en Eswatini (ex-Swaziland) à un...

Malgré George Floyd, les violences policières n’ont pas fléchi aux Etats-Unis

Choquée par la mort de Tyre Nichols, l’Amérique a rouvert une nouvelle fois le débat sur les violences policières,...

Etats-Unis : La vidéo de l’arrestation fatale de Tyre Nichols laisse l’Amérique sous le choc

Un long passage à tabac nocturne, à coups de poing, de pied, de matraque : les Américains ont découvert vendredi soir avec effroi la vidéo...